Guinée Ministère de la justice

Ministre de la Justice Guinéenne – Cheick Sako

PROFIL

Maître Cheick Sako

Ministère de la Justice
Ministre d’État
Garde de Sceaux

Terme: Depuis 2014

Lisez les accomplissements du ministre dans son mandat:

« DURA LEX, SED LEX »
La loi est dure, mais c’est la loi

La loi est l’émanation du peuple par excellence de toute société éprise de justice et de paix. La pierre angulaire de cette protection, c’est l’organe judiciaire.

Le système judiciaire en Guinée est caractérisé par les efforts entrepris et consentis par les acteurs de tout bord, en vue de sa modernisation pour qu’elle sorte de l’ornière. À travers la mise en œuvre de plusieurs réformes du secteur de la justice, la Guinée s’outille progressivement en se dotant des moyens et institutions afin de rendre cette justice indépendante, équitable et respectueuse des droits de l’homme.

Je suis donc heureux de vous souhaiter la bienvenue sur ce site qui vous plonge au cœur du système judiciaire et vous rapproche davantage de la justice.

À travers ce portail, vous avez la latitude de suivre tous les efforts consentis par le Gouvernement sous la haute impulsion du Chef de l’Etat, Son Excellence Pr. ALPHA CONDE, pour moderniser et humaniser la justice.

Longtemps au cœur de diverses spéculations, aujourd’hui la Justice est au plus près de la population et offre la possibilité aux internautes, de façon instantanée, d’accéder aux tribunaux, de consulter les textes de lois, d’assurer le suivi des travaux réalisés par le Ministère, de prendre connaissance de vos droits et devoirs.

C’est en ce mot que je vous suggère de bien vouloir apprendre et comprendre les deux concepts de la vie d’un Etat de Droit et démocratique :

D’abord nos droits :
Toute personne a le droit :
• d’accéder à la Justice quelle que soit sa condition (sexe, âge, culture, nationalité…) ;
• à l’examen de son affaire par un juge ;
• à ce que sa cause soit entendue (le juge a l’obligation de rendre une décision) ;
• à être jugée selon les mêmes règles de droit et de procédure ;
• de connaître les demandes ou reproches de son adversaire et de disposer des délais et moyens intellectuels pour les comprendre et préparer sa défense ;
• de s’exprimer dans sa langue ;
• d’être assistée ou représentée par le défenseur de son choix ;
• d’être jugée par un juge indépendant, impartial et neutre ;
• de contester une décision de justice en exerçant un recours devant d’autres juges.

Ensuite nos obligations :
Toute personne doit respecter les lois et les règlements en vigueur.
La violation de la vie en société, des lois et des droits d’autrui peut engager :
• la responsabilité civile : on est responsable des dommages que l’on cause à autrui ;
• la responsabilité pénale, en cas d’infraction prévue par la loi : contraventions, délits, crimes.

Enfin, les valeurs qui soutiennent la réforme de la justice, sont : Intégrité, Rigueur, Equité, Confiance.
Ce site est donc une plateforme d’échanges et de consultation et en ce sens, je voudrais que les usagers que vous êtes en tiriez le plus grand profit des informations transparentes, interactives et dynamiques qu’il offre.

Bonne navigation.
Maitre Sako, Ministre d’Etat, le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux.