Guinée Ministère de la justice

Presentation des prisons

Présentation de l’Administration Pénitentiaire guinéenne:

Depuis 1984, l’Administration Pénitentiaire guinéenne est sous la tutelle du Ministère de la Justice.

La Direction nationale de l’Administration Pénitentiaire et de la Réinsertion est gérée par un directeur national nommé par décret. Il est assisté par un adjoint nommé dans les mêmes conditions que lui. Pour son fonctionnement, le DNAPR et son adjoint sont appuyés par des cadres d’appui qui s’occupent notamment de la gestion du personnel pénitentiaire et du ravitaillement ainsi que de la restauration des personnes privées de liberté.

La Guinée compte vingt-huit prisons fonctionnelles réparties comme suit :

  • Huit (8) Maisons centrales (MC) implantées dans chaque région administrative (Conakry, Boké, Kindia, Mamou, Labé, Faranah, Kankan et Nzérékoré)
  • Vingt (20) prisons civiles implantées dans les chefs-lieux des différentes préfectures

Organisation : Voir décret D/201/309/PRG/SGG du 31/10/2016 portant régime juridique des établissements pénitentiaires (titre III, page 14).

Missions : voir cadre organique du Ministère de la Justice

Normalement, les MC sont censés recevoir des condamnés de longues peines d’emprisonnement [1].

Par ailleurs, le décret D/201/309/PRG/SGG du 31/10/2016 portant régime juridique des établissements pénitentiaires (EP) dispose en son article 2 que les EP comprennent :

  • les maisons centrales,
  • les maisons d’arrêt et de correction
  • les centres de détention, de rééducation et de réinsertion socioprofessionnelle pour mineurs

Le personnel :

Le personnel de l’Administration pénitentiaire, avant le décret D/2016/310/PRG/SGG du 31/10/2016 portant statut particulier du personnel de l’Administration pénitentiaire, était composé des :

  • Régisseurs (H/A)
  • Educateurs ou personnel socioéducatif (H/A)
  • Gardes pénitentiaires (H/B)
  • Greffiers pénitentiaires (H/B)
  • Surveillants (H/C)

Actuellement, conformément au décret 310, il est composé des :

  • Inspecteurs (H/A)
  • Contrôleurs (H/B)
  • Agents d’exécution (H/C)
[1] Nomenclature modifiée par le décret D/2016/309/PRG/SGG du 13/10/2016

Contact Prisons

Si vous devez contacter une prison, recherchez le nom, l’emplacement et le téléphone dans la liste.